Véronique Lours : "Permettre à la chance d’entrer dans sa vie" [ BienEtremag.com ]
Document sans nom

Affichez votre service ici

 
Document sans nom
 
bien être et développement personnel
   
 
 
 
   
 
Infos
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 
Chroniqueurs
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 
Thématiques
 
 
 
 
 
 
 
   
 
Au travail
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Méthodes
 
 
 
 
 
 
 
 
Ressources
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Services
 
 
 
   
 
A propos de ce site
 
 
 

Accueil Tous les articles Document sans nom
 RECHERCHER UN SUJET
 NEWSLETTER GRATUITE
 

Une publicité est non compatible avec l'éthique de ce site ? Alertez-nous.

 

Imprimez l'article Envoyez cet article à un ami

 

Véronique Lours : "Permettre à la chance d’entrer dans sa vie"

Document sans titre

Dans Permettre à la chance d’entrer dans sa vie, Véronique Lours explique comment mettre en œuvre les principes du Feng Shui pour agir sur notre environnement et ceux de la PNL (programmation neuro-linguistique) pour piloter notre énergie mentale. Une démarche innovante pour s’ouvrir à de nouvelles opportunités de changement.

Comment le Feng Shui intervient-il sur l’environnement ?

On parle plutôt d’un environnement Feng Shui ou non-Feng Shui… Lorsqu’on fait intervenir le Feng Shui pour travailler l’environnement, c’est dans l’objectif de rendre les choses harmonieuses entre l’infiniment grand (la Terre, les montagnes, les formes et les bâtiments) et l’infiniment petit, c’est-à-dire les personnes qui vivent à l’intérieur. La finalité étant de parvenir à l’harmonie sur Terre entre l’environnement et les hommes.

On peut définir le Feng Shui comme un ensemble de techniques qui permettent de positionner les objets, les villes, les habitations avec la meilleure forme et au meilleur endroit.

Le Feng Shui est né il y a 5000 ans. Ce sont des moines taoïstes qui sont à l’origine de cette discipline. Ceux-ci ont en effet observé comment des formes dans l’environnement généraient des répétitions de vie chez les personnes, par exemple un lieu où des femmes ne parvenaient jamais à avoir des enfants. Pendant des années ils ont noté tout ce qu’ils relevaient sur ces formes et leurs relations sur la vie des personnes, constituant ainsi une énorme bibliothèque.

Pour les gens qui vivaient à la campagne, l’observation consistait à utiliser la nature, la sensation, l’intuition et la perception. Pour les habitants des villes, les moines avaient inventé une lo-pan (boussole chinoise) pour mesurer l’influence des lieux sur la destinée des individus.

La lo-pan que l’on utilise dans le Feng Shui comporte une boussole au centre, entourée de nombreux cercles qui correspondent à l’ensemble des caractéristiques énergétiques que l’on peut trouver degré par degré.

Quand on s’oriente dans une direction, on a une énergie d’une certaine qualité et si l’on bouge un petit peu on a une énergie d’une autre qualité. Il suffit ainsi de déplacer parfois une plante de quelques centimètres pour constater qu’elle se porte mieux. Les moines ont donc étudié les degrés de l’énergie sur 360° et ils y ont aussi associé une relation avec les planètes.

Comment avez-vous été amenée à associer Feng Shui et PNL ?

On pourrait dire que mon utilisation personnelle du Feng Shui remonte à mon enfance où j’avais toujours l’habitude de bouger les meubles. J’observais également ce comportement chez d’autres.

Durant mes études de médecine, j’ai été fascinée par l’extraordinaire complexité du corps humain et ses interconnexions, du microcosme au macrocosme. Par besoin de créativité, je me suis ensuite dirigée vers l’architecture. Devenue architecte, j’ai été confrontée dans les réunions de chantier à des gens qui ne parlaient pas simplement du projet qui les réunissait pour le bâtir, mais qui exprimaient aussi des mécontentements, ce qui me laissait démunie… J’ai pu y faire face grâce à un livre que j’ai découvert, Pouvoir illimité, d’Anthony Robbins (2001).

J’ai alors découvert la PNL et j’ai réussi à comprendre comment je fonctionnais à l’intérieur de moi-même et comment ne plus souffrir de choses douloureuses vécues dans l’enfance, comment revisiter un peu mon histoire pour me la réapproprier avec beaucoup plus de force…

Je me suis formée à la PNL et j’ai passé les différents degrés pour devenir Maître Praticien. Dans les outils proposés par la PNL, il y a des niveaux logiques qui expliquent qu’il y a un schéma de fonctionnement identique quels que soient les individus. Ce schéma se découpe par strates et la première strate correspond à l’environnement qui peut être une région ou le bureau ou la maison… Dans ces environnements on se comporte selon les valeurs qu’on a intégrées car l’environnement a un impact sur la personne humaine. Mais la PNL ne va pas au-delà pour ce qui concerne l’environnement.

Par ailleurs, en tant qu’architecte, je me suis toujours intéressée au ressenti des gens par rapport aux espaces, aux couleurs, aux matières…C’est en assistant à une conférence sur le Feng Shui que j’ai découvert que des Chinois avaient inventé des techniques qui pourraient me fait gagner beaucoup de temps dans cette approche. Je suis ainsi « entrée » en Feng Shui et chaque année j’apprends des techniques plus précises et plus fines pour être plus efficace dans l’action que je vais avoir à mener sur un espace.

J’ai réalisé que le Feng Shui et la PNL se complétaient. L’expert Feng Shui ne s’intéresse pas à la personne et ne peut aider quelqu’un à clarifier un objectif par rapport à un style de vie. Un spécialiste pur de la PNL ne peut agir pour faire en sorte que l’espace dans lequel quelqu’un vit l’aide à débloquer une problématique intérieure. En réunissant les deux, j’avais les deux compétences.

Dans votre métier d’architecte, avez-vous pu mesurer concrètement les effets de cette association PNL / Feng Shui ?

Oui, bien sûr. Par exemple, j’ai eu à restructurer le collège Jean Jaurès à Pantin, dans le quartier des Courtilières, avec une extension neuve. L’ambiance y était difficile. Le collège représentait alors un tiers d’une grande barre coupée en trois, le premier tiers étant occupé par la maternelle, le deuxième par l’école élémentaire.

Pour ce chantier, j’ai utilisé le Feng Shui pour savoir où j’allais positionner les différentes fonctions du collège : où installer la cantine, la bibliothèque et même le bureau du proviseur afin d’asseoir l’autorité du chef d’établissement. Le Conseil général souhaitait par exemple maintenir l’entrée à un endroit, or l’étude Feng Shui montrait que ce n’était pas le meilleur endroit pour l’entrée. Aussi ais-je travaillé cette porte dans ses formes et ses couleurs pour épuiser les énergies liées à la violence, dès son franchissement.

Sur le bâtiment neuf, j’ai introduit des courbes et des couleurs ocre rouge et ocre jaune dans l’environnement bleuté initial.
Ce qui nous a frappés, c’est qu’à peine le chantier commencé, les gens du voisinage, les élèves, les enseignants s’exprimaient auprès de nous et venaient témoigner de ce qu’ils vivaient. On entendait « C’est bien, c’est beau ! » J’ai utilisé la PNL pour la conduite des réunions de chantier.

Peut-on aujourd’hui repérer une emprise du Feng Shui sur l’urbanisme et l’architecture ?

Très peu d’architectes intègrent aujourd’hui les données du Feng Shui, car elles ne figurent pas dans leur enseignement. C’est une démarche encore très marginale, c’est pourquoi j’ai contacté des écoles d’architectures, de paysagisme et d’horticulture pour donner des conférences, car penser la ville, c’est penser l’histoire.

Pour ma part, j’ai été formée au Chue style qui compte en France cinq architectes, mais il y a d’autres écoles qui se différencient par la façon de calculer le temps notamment.

Or le calcul du temps est très important car c’est ce qui permet d’agir au bon moment. Il est des moments meilleurs que d’autres pour cela, il faut savoir les repérer.

Il est à noter que certains livres sur le Feng Shui comportent des erreurs de traduction qui sont reproduites dans d’autres ouvrages. Par exemple, en Chine, le Nord est toujours représenté en bas sur les cartes alors qu’en Occident c’est l’inverse, et comme on travaille avec la lo-pan sur l’orientation et les champs géomagnétiques, cela peut conduire à des erreurs nocives.

Comment optimiser la circulation de l’énergie dans une habitation ?

Les Chinois croient à la destinée de l’homme, ils croient que chaque maison, chaque appartement dans lequel on habite, n’est pas le fait du hasard. En fait on vit dans un lieu parce qu’il a quelque chose à nous apprendre sur nous-mêmes, notre famille, des potentialités…

On peut être bloqué par un environnement sans s’en rendre compte. En traitant tel ou tel espace, par exemple, on peut débloquer une carrière, aider la vie professionnelle ou la santé. C’est inscrit dans le plan de nos maisons, de nos terrains.

J’interviens en expertise pour rectifier, corriger ou aider à débloquer une problématique et donner l’énergie d’un redémarrage quand c’est bloqué. Mais bien sûr, pour traiter un espace et apporter les changements nécessaires, cela prend parfois du temps, en fonction de l’état d’avancement de son cheminement personnel.

La prise en compte des contraintes environnementales et écologiques permettra-t-elle de répondre mieux aux critères spatio-psychologiques ?

Absolument, cela va dans le bon sens. Les critères écologiques visent à bâtir un environnement plus sain et la conception de maisons écologiques se développe, même si les contraintes économiques pèsent sur leur déploiement.

Quel est l’apport du Feng Shui en entreprise ?

La spatio-psychologie en entreprise utilise l’espace pour résoudre une problématique humaine. En général, le chef d’entreprise a identifié une problématique et veut essayer autre chose que les moyens habituels. Au départ, je commence par clarifier les objectifs à atteindre.

Je travaille sur les valeurs de l’entreprise, le mobilier, l’espace, la circulation d’énergie. Je travaille aussi sur l’équipe avec des entretiens soit individuels, soit par petits groupes afin de savoir quelles sont les valeurs communes de l’entreprise.
Je fais ensuite des propositions d’aménagement pour « ouvrir » le lieu – si tout est bloqué par exemple – ou pour favoriser la créativité, le cas échéant. Plusieurs mois après on fait le point pour savoir comment les changements ont été vécus.
Dans le coaching d’entreprise la dimension spatio-psychologique n’est pas prise en compte.

Comment votre livre est-il organisé ? Est-il utilisable directement ?

Permettre à la chance d’entrer dans sa vie comporte trois grandes parties :

- la première vise à expliquer que ce n’est pas parce qu’on ne voit ni n’entend les choses, qu’elles n’existent pas. C’est le cas de l’énergie que l’on ne voit pas mais qui existe, on la trouve dans notre langage, dans les objets qui peuvent être meurtriers ou porteurs de malaise, ils laissent leur empreinte dans les murs et les objets. Dans cette partie, on découvre comment associer porte mentale (PNL) et porte physique (Feng Shui) ;
- la seconde partie entre dans le vif du sujet et présente ce qu’il faut savoir de façon générale sur l’organisation de l’espace et comment identifier ses objectifs ;
- la troisième approfondit les choses et permet d’arriver à agir et à intervenir. Cela permet aussi de prendre conscience de la puissance du langage (peu clair). Ensuite, il faut apprendre à devenir le Sherlock Holmes de soi-même, à l’intérieur comme à l’extérieur.

Comment recommanderiez-vous d’utiliser votre livre ?

Ce livre a pour but d’aider à se diriger car il apprend à utiliser une boussole et à s’orienter physiquement et psychologiquement, aidant aussi à s’améliorer, à changer. Il s’adresse à des personnes qui connaissent la PNL et le Feng Shui ou l’un et pas l’autre ou ni l’un ni l’autre et qui veulent les découvrir. Il est destiné à des personnes qui ont envie de bouger et d’augmenter leurs ressources personnelles avec des outils puisés parmi ces deux grandes techniques. Grâce à ce livre, chacun pourra trouver sa motivation pour agir et interagir et la mettre en œuvre efficacement pour lui-même ou pour aider des proches.

© DUNOD EDITEUR, 27 Novembre 2007

Pour commandez le livre, cliquez-ici

 

 
       

 

Document sans titre
BienEtreMag | Nous contacter | Régie publicitaire Publicités Google | CGU et mentions légales | Réf Réf | Echange de liens | Gay

© Bienetremag.com 2005-2012 - Email : bienetremag(at)gmail.com
BienEtremag est un portail sur le bien être et le développement personnel dans différents thèmes : préparation à le retraite, gestion du stress, coaching de dirigeants

INFORMATIONS : Tous les articles | Scientifiques | Interviews | Santé | Alimentation | Sport | A méditer

PRATICO-PRATIQUE : Personnel | Professionnel | Who's-who | Tests | Coaching par téléphone | Lieux de ressourcement | Stages | Club BienEtremag

STAGES et FORMATIONS : Personnel | Professionnel

DOSSIERS : Les gestes anti cancer

METHODES DE DEVELOPPEMENT PERSONNEL : Coaching | Ennéagramme | PNL | EMDR | Méditation | Autres

 En cas de malaise ou de maladie, consultez d'abord un médecon ou un professionnel de la santé en mesure d'évaluer adéquatement votre état de santé. En utilisant ce site, vous reconnaissez avoir pris connaissance de l'avis de désengagement de responsabilité et consentez à ses modalités. Si vous n'y consentez pas, vous n'êtez pas autorisé à utiliser ce site. Nous n'exprimons aucune opinion concernant les annonces google.