Se motiver : comment ça fonctionne ? [ BienEtremag.com ]
Document sans nom

Affichez votre service ici

 
Document sans nom
 
bien être et développement personnel
   
 
 
 
   
 
Infos
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 
Chroniqueurs
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 
Thématiques
 
 
 
 
 
 
 
   
 
Au travail
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Méthodes
 
 
 
 
 
 
 
 
Ressources
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Services
 
 
 
   
 
A propos de ce site
 
 
 

Accueil Tous les articles Document sans nom
 RECHERCHER UN SUJET
 NEWSLETTER GRATUITE
 

Une publicité est non compatible avec l'éthique de ce site ? Alertez-nous.

 

Imprimez l'article Envoyez cet article à un ami

 

Se motiver : comment ça fonctionne ?

Dossier réalisé par Jean François Michel, fondateur et éditeur du portail ApprendreaApprendre.com et auteur du livre Les 7 profils d'apprentissage

Rien de plus simple de se motiver quand quelque chose nous plait. Mais il y a forcement des moments où il y ra des tâches à accomplir dont on se passerait bien ! C’est surtout le cas lorsque l’on est en formation ou à l’école: il y aura toujours une matière que l’on apprécie pas, des devoirs que l’on aimerait pas faire. Enfin que dire des périodes de révision avant les examens ? Dans ces cas là savoir se motiver, autrement dit, s’auto-motiver devient un atout, un facteur de réussite clef ! Alors comment s’y prendre ?

;;;;; La motivation par l’anxiété

Il y a d’abord un schéma de motivation basé sur l’anxiété. En d’autres termes, c’est la peur d’un événement futur (à éviter) qui est l’élément déclencheur de l’action (se mettre au travail): cela peut être la peur de rater un examen, la peur d’avoir une mauvaise note. Dans ce cas précis, la motivation se déclenche dans un processus de surenchère : le sentiment désagréable (douleur) de ce qui pourrait arriver si les choses ne sont pas faites (devoir, révisions etc.) est supérieur au désagrément de faire la tâche en question. Bref, c’est ce qui provoque le sentiment de douleur le plus fort (ici entre rater un examen et faire une chose que l’on aime pas) qui l’emporte. C’est souvent l’évitement de l’échec en quelque sorte, qui est l’élément de motivation. D’où souvent l’intérêt, pour obtenir un changement de comportement, de dramatiser les choses. C’est ce que font, plus ou moins inconsciemment, les enseignants, les parents pour mettre au travail leurs élèves ou leurs enfants.

;;;;; Chacun a son propre schéma de motivation

Mais attention ! Tout le monde n’a pas un schéma de motivation basé sur l’anxiété : brandir le spectre de la catastrophe, pour motiver quelqu’un, ne marche pas à tous les coups et peut avoir même un effet contraire à celui recherché et mener à une forme de paralysie dans l’action. Pourquoi ? Par ce que chez d’autres individus la motivation fonctionne autrement. Bref, chacun a plus ou moins son propre schéma de motivation.

;;;;; Les 7 profils d’apprentissage

Comment faire pour repérer les personnes dont la motivation répond au schéma de l’anxiété ? Ici, l’utilisation des 7 profils d’apprentissage s’avère particulièrement utile, plus particulièrement si on considère, dans ce cas précis, les profils d’identité. Par exemple, les personnes d’un profil « dynamique » répondent très souvent à ce schéma de motivation par l’anxiété (par la peur de l’échec ou la peur de ne pas être premier pour ceux qui ont un esprit de compétition particulièrement aiguisé). Si les personnes d’un profil d’identité « perfectionniste » fonctionnent sur ce même schéma de motivation, l’origine de l’anxiété est un peu différente : ils seront motivés à faire des efforts, outre pour éviter un échec mais surtout pour ne pas subir les critiques des autres d’autant plus s’il s’agit de critiques qui proviennent des parents ou des professeurs.

;;;;; La motivation par l’attente d’un sentiment agréable

Il y existe un schéma de motivation qui fonctionne de manière opposée à celui que nous venons de voir. Ici c’est la perspective d’un sentiment agréable, et non plus la peur, qui est motivant. Ce n’est pas forcement l’éventualité d’avoir une bonne note, de réussir un examen mais tout simplement le sentiment agréable d’avoir achevé la tâche, de l’avoir faite d’autant plus si celle-ci est repoussante. Les personnes qui fonctionnent ainsi déclarent généralement «ce n’est pas agréable de faire telle chose, mais on se sent tellement bien une fois qu’elle est terminée et réglée » !

Mais que ce passe t-il lorsque la tâche est longue, comme par exemple la rédaction d’un mémoire de fin d’étude ? Car la perspective de finir le mémoire est assez éloignée dans le temps. Si le fait de le visualiser fini peut faciliter la mise au travail n’y a t-il pas le risque d’avoir à un moment donné une panne sèche si on en voit pas le bout ? Exacte !. La motivation chez ces personnes obéit à un processus de découpage: inconsciemment ce n’est pas seulement la perspective de finir le travail qui donne un sentiment agréable mais plutôt d’en finir, un morceau. Si on reste toujours dans notre exemple de la rédaction d’un mémoire, c’est le fait de réunir les informations nécessaires au commencement de la rédaction, de finir le plan, un chapitre, qui procure cette satisfaction d’avoir achevé quelque chose et qui pousse à continuer. Plus on se rapproche de la fin plus c’est motivant.

;;;;; Quels autres schémas d’auto-motivation ?

Existe t-il d’autre schéma de motivation que les deux que nous venons d’exposer ? Oui mais ils sont plus subtils à savoir qu’ils combinent l’anxiété et le sentiment agréable. Par exemple chez certaines personnes c’est l’anxiété qui pousse à se mettre au travail. Ensuite c’est le sentiment agréable de finir une tâche ou une partie du travail qui reprend le relais de la motivation.

Cela montre donc bien que finalement chacun à sa manière propre de s’auto-motiver en intégrant soit un schéma basé sur l’anxiété soit sur le plaisir ou encore avec une combinaison des deux formes.

 

 
       

 

Document sans titre
BienEtreMag | Nous contacter | Régie publicitaire Publicités Google | CGU et mentions légales | Réf Réf | Echange de liens | Gay

© Bienetremag.com 2005-2012 - Email : bienetremag(at)gmail.com
BienEtremag est un portail sur le bien être et le développement personnel dans différents thèmes : préparation à le retraite, gestion du stress, coaching de dirigeants

INFORMATIONS : Tous les articles | Scientifiques | Interviews | Santé | Alimentation | Sport | A méditer

PRATICO-PRATIQUE : Personnel | Professionnel | Who's-who | Tests | Coaching par téléphone | Lieux de ressourcement | Stages | Club BienEtremag

STAGES et FORMATIONS : Personnel | Professionnel

DOSSIERS : Les gestes anti cancer

METHODES DE DEVELOPPEMENT PERSONNEL : Coaching | Ennéagramme | PNL | EMDR | Méditation | Autres

 En cas de malaise ou de maladie, consultez d'abord un médecon ou un professionnel de la santé en mesure d'évaluer adéquatement votre état de santé. En utilisant ce site, vous reconnaissez avoir pris connaissance de l'avis de désengagement de responsabilité et consentez à ses modalités. Si vous n'y consentez pas, vous n'êtez pas autorisé à utiliser ce site. Nous n'exprimons aucune opinion concernant les annonces google.