La mémoire [ BienEtremag.com ]
Document sans nom

Affichez votre service ici

 
Document sans nom
 
bien être et développement personnel
   
 
 
 
   
 
Infos
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 
Chroniqueurs
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 
Thématiques
 
 
 
 
 
 
 
   
 
Au travail
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Méthodes
 
 
 
 
 
 
 
 
Ressources
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Services
 
 
 
   
 
A propos de ce site
 
 
 

Accueil Tous les articles Document sans nom
 RECHERCHER UN SUJET
 NEWSLETTER GRATUITE
 

Une publicité est non compatible avec l'éthique de ce site ? Alertez-nous.

 

Imprimez l'article Envoyez cet article à un ami

 

La mémoire

Document sans titre

Par Géraldyne Prévot-Gigant, Psychothérapeute

La mémoire en psychothérapie joue un rôle primordial. Que serait une exploration de soi sans mémoire ?

Le souvenir de notre passé nous permet de savoir d'où nous venons et donc qui nous sommes. Lorsque des sujets viennent me voir me consulter, ils se trouvent pour la plupart soit perdus et ne sachant plus comment orienter leur existence, soit freinés par un élément du passé les maintenant dans l'impasse. Pour d'autre le passé, lourd et encombrant est fui, nié : impossible de se retourner et de « regarder » les événements du passé. Ils avancent pleinement conscients du présent, focalisant leur attention sur le futur.

Le processus d'un travail sur soi est, en somme, un travail de mémoire. Invité par le thérapeute, le sujet se remémore son adolescence et son enfance à la recherche d'éléments oubliés. Prendre le temps d'ouvrir le livre de sa vie, feuilleter les chapitres précédents permets de se réapproprier son histoire. On se découvre, on se retrouve. Ce processus d'exploration permet parfois l'émergence d'événements oubliés. Cette découverte entraîne alors des prises de conscience sur des comportements actuels, permets d'établir des liens de causes à effets. Le passé a une raison d'être et devient un allié pour la vie présente.

Dans certaines circonstances tragiques, la mémoire, notamment culturelle, peut devenir ressourçante, établissant une connection avec la Vie.

On retrouve ce mécanisme dans les témoignages d'anciens détenus ou otages. Primo Lévi dans ses ouvrages raconte comment la mémoire culturelle l'a maintenu en vie dans un environnement violent et avilissant. A Auschwitz, le système concentrationnaire avait pour objectif l'avilissement de l'être, de le réduire à néant, de l'empêcher de penser. Primo Levi s'est alors accroché à sa mémoire culturelle tentant de retrouver le souvenir de textes de Dante « je donnerai la soupe d'aujourd'hui pour pouvoir faire la jonction entre « non ne avevo » et la fin. ».

Il ajoute enfin « (…) la culture m'a été utile : pas toujours, parfois, peut-être par des voies souterraines et imprévues, mais elle m'a servi et m'a peut-être sauvé. »

Il confie aussi que ces moments de mémoire retrouvé lui « accordaient des vacances, sources de liberté et de différence : bref, une façon de me retrouver moi-même ».

Et n'est ce pas de cela qu'il s'agit en thérapie ? Se retrouver soi même à travers notre mémoire personnelle et/ou culturelle. Se réapproprier sa propre histoire permet de se retrouver, de se structurer.

Ray Bradbury dans son roman « Fahrenheit 451 » aborde aussi le thème de la mémoire culturelle. Dans une société totalitaire interdisant les livres, des

individus trouvent leur liberté en mémorisant une œuvre littéraire. Chaque personnage est un livre. La communauté résistante devient alors une véritable bibliothèque vivante, leur donnant à nouveau une identité, un sens à leur vie.

Que serions nous sans mémoire ? Imaginez-vous un matin vous réveillez amnésique, n'ayant plus accès à votre passé. Sensation de malaise, de vertige de ne plus savoir qui vous êtes et vers quel avenir vous diriger. Nous nous construisons aussi en fonction de notre passé. L'idée que nous avons de nous même peut être influencée parce que nous savons de nous : nos joies, nos peines, nos réussites et échecs passés.

Lorsque nous rencontrons quelqu'un qui nous parait sympathique, nous éprouvons l'envie d'en savoir plus : nous lui posons de nombreuses questions sur ses origines, son parcourt, ses réussites, ses expériences. Les informations que nous récoltons vont nous permettre d'avoir une représentation de qui est cette personne.

Nous même lorsque nous souhaitons nous présenter, nous faire connaître, racontons notre parcours jusqu'à l'instant présent.

A un niveau plus global, une société repose aussi sur son histoire passée. L'orientation politique, les mouvements sociaux, les tendances, la mode, ne sont-ils pas influencés par le passé d'un pays ? Changez un fait historique, faites le disparaître et il est fort probable que le pays évoluera différemment. Le fameux « devoir de mémoire » est collectif mais peut aussi être familial.

De récentes études en psychogénéalogie et l'apparition d'une nouvelle méthode de développement personnel « les constellations familiales », mettent en lumière l'impact de la mémoire familiale. Combien de secrets de famille ont empêché des descendants d'être heureux, combien de d'ancêtres ont suffisamment marqué les mémoires pour occuper encore une place importante bien après leur mort.

Comme nous avons un inconscient individuel nous avons aussi un inconscient familiale et collectif. Et qui dit inconscient dit forcement mémoire.

Le travail de la « Ligne du temps » en Hypnothérapie, est une autre forme de travail de mémoire personnelle. Le sujet est invité par le thérapeute, en pensée, à flotter au dessus de sa représentation de sa ligne de temps, de la naissance au futur. En quelques séances, la personne fait des liens, donne du sens à certains événements, « restaure » sa ligne , effectue des recadrages, fait des deuils : tout cela permettant de lever des blocages éventuellement présents dans sa vie. Le travail sur « la ligne du temps » permet aussi de mieux appréhender le futur.

Dans une relation amoureuse le passé de chacun détermine aussi le cour de l'histoire. Il peut entraver la relation. Cependant si les deux êtres ont tiré profit du passé ils acquièrent alors une maturité suffisante pour vivre harmonieusement leur vie de couple.

En gardant en mémoire nos apprentissages, nous gagnons en maturité.

Toute expérience est un enseignement et si nous nous souvenons d'évènements, sans en faire une fixation, notre passé devient un allié, une force.
La mémoire personnelle et culturelle est notre trésor, elle constitue notre identité, permet de garder un lien avec nos origines.

Connais toi toi-même, parcours le livre de ta vie et tu sauras répondre à la question qui suis-je.

Par Géraldyne Prévot-Gigant, Psychothérapeute
Conseil en Développement Personnel et Professionnel
14 rue du Roi de Sicile 75004 Paris
01.47.83.43.65
geraldyneprevot@noos.fr
www.geraldyneprevot.com

 

 
       

 

Document sans titre
BienEtreMag | Nous contacter | Régie publicitaire Publicités Google | CGU et mentions légales | Réf Réf | Echange de liens | Gay

© Bienetremag.com 2005-2012 - Email : bienetremag(at)gmail.com
BienEtremag est un portail sur le bien être et le développement personnel dans différents thèmes : préparation à le retraite, gestion du stress, coaching de dirigeants

INFORMATIONS : Tous les articles | Scientifiques | Interviews | Santé | Alimentation | Sport | A méditer

PRATICO-PRATIQUE : Personnel | Professionnel | Who's-who | Tests | Coaching par téléphone | Lieux de ressourcement | Stages | Club BienEtremag

STAGES et FORMATIONS : Personnel | Professionnel

DOSSIERS : Les gestes anti cancer

METHODES DE DEVELOPPEMENT PERSONNEL : Coaching | Ennéagramme | PNL | EMDR | Méditation | Autres

 En cas de malaise ou de maladie, consultez d'abord un médecon ou un professionnel de la santé en mesure d'évaluer adéquatement votre état de santé. En utilisant ce site, vous reconnaissez avoir pris connaissance de l'avis de désengagement de responsabilité et consentez à ses modalités. Si vous n'y consentez pas, vous n'êtez pas autorisé à utiliser ce site. Nous n'exprimons aucune opinion concernant les annonces google.